Tyrannie, premier roman de Richard Malka

Tyrannie, premier roman de Richard Malka

5.00 avg. rating (99% score) - 1 vote


Célèbre avocat, brillant scénariste d’une vingtaine de bandes dessinées axées sur l’univers de la justice, Richard Malka vient de publier son premier roman de fiction, Tyrannie, paru aux éditions Grasset en janvier 2018.

Thriller juridique, le roman plonge le lecteur dans une salle d’audience du Palais de justice de Paris où se déroule le procès d’un pédiatre nommé Oscar Rimah. L’homme a fui son pays d’origine, l’Aztracie, suite au terrible massacre de son épouse et ses enfants. Dans cette dictature politico-religieuse gouvernée par un tyran et fondée sur la devise « transparence, vertu et humilité », les enfants sont contraints de porter un masque, la sexualité sous contrôle et la délation encouragée. Évadé de cette tyrannie cauchemardesque, Rimah comparaît pour avoir assassiné le premier secrétaire de l’ambassadeur d’Aztracie en France. Crime politique que le pédiatre aztride revendique au nom de la liberté et va s’évertuer à justifier auprès des juges. Au terme des 25 jours de ce procès d’assises, son jeune avocat, Raphäel Constant, parviendra-t-il à faire acquitter son client au nom de la laïcité et la démocratie ?

Avec cet ouvrage, Richard Malka pose la question épineuse du crime légitime : peut-on acquitter un criminel parce qu’il mène un combat contre la barbarie ? À travers les retournements de son récit, les interrogatoires des témoins et les plaidoiries des avocats, l’auteur, grand défenseur de la liberté d’expression, nous rappelle que la frontière entre le bien et le mal demeure subtile. En entraînant avec brio le lecteur dans la folie de ces 25 jours d’audience, dans l’esprit complexe des avocats et des magistrats, Malka signe ici un premier roman captivant, dénonçant avec intelligence le dogmatisme politique et religieux.

Découvrez un autre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *